L’OMS préconise une action soutenue pour réduire la mortalité de la mère et de l’enfant

The World Health Organization (WHO) Western Pacific Region has seen improvement in achieving Millennium Development Goal (MDG) 4, which calls for a reduction in child deaths, and MDG 5, which targets improved maternal health. To ensure the Region’s continued progress, the WHO Regional Committee for the Western Pacific urges Member States to implement the Action Plan for Healthy Newborn Infants in the Western Pacific Region (2014–2020).

« Grâce aux actions menées par les États Membres dans le Pacifique occidental, le nombre de décès d’enfants de moins de cinq ans a baissé des deux tiers depuis 1990, l’année de référence – étape atteinte bien avant 2015, l’année butoir fixée pour l’OMD 4, » explique le Dr Shin Young-soo, Directeur régional de l’OMS pour le Pacifique occidental. « Il s’agit là d’une formidable réussite pour notre Région dans son ensemble et il faut féliciter les États Membres de ce progrès. »

Dans la Région du Pacifique occidental, le nombre de décès d’enfants de moins de cinq ans a diminué de 75 % entre 1990 et 2011. Dans le même temps, les décès survenant dans les 28 jours qui suivent la naissance, dits décès néonatals, ont reculé plus lentement. Cela explique que près de 54 % des décès survenant avant l’âge de cinq ans se produisent pendant la période néonatale, pour la plupart suite à des complications de la prématurité, à une asphyxie ou à une infection. Les deux tiers des décès surviennent dans les trois premiers jours qui suivent la naissance. De plus, ces décès sont concentrés dans les populations pauvres, rurales et défavorisées dont les chances de recevoir des soins de qualité sont réduites.

Dans la plupart des pays, après le premier mois de vie et durant les cinq premières années, la première cause de décès est la pneumonie. Les affections à l’origine du plus grand nombre de décès peuvent être évitées et traitées au moyen d’interventions simples et d’un prix abordable. En renforçant les systèmes de santé pour permettre à tous les enfants de bénéficier de ces interventions, on sauvera de nombreuses vies.

Toutefois, la mortalité de l’enfant ne baisse pas au même rythme d’un pays à l’autre et à l’intérieur d’un même pays. L a Chine et la Mongolie ont déjà atteint l’OMD 4. Le Cambodge, la Malaisie, les Philippines, la République démocratique populaire lao et le Viet Nam sont en bonne voie d’atteindre cet objectif en 2015.

Dans un même temps, la mortalité maternelle, visée par l’OMD 5, a baissé dans la plupart des pays car la proportion d’accouchements se déroulant en présence d’un personnel qualifié a augmenté. La mortalité maternelle a chuté de 66 % dans la Région (passant de 140 décès pour 100 000 naissances vivantes en 1990 à 49 décès en 2010), soit une baisse annuelle moyenne de 5,2 %. La couverture des soins de santé maternels s’est améliorée ces 10 dernières années dans de nombreuses régions du monde et seulement 8 % de femmes dans la Région, en moyenne, ne bénéficient pas de soins qualifiés pendant l’accouchement.

Élaboré en commun par l’OMS et l’UNICEF en consultation avec les États Membres et d’autres partenaires, le Plan d’action pour des nouveau-nés en bonne santé dans la Région du Pacifique occidental (2014–2020) contient des recommandations et des données scientifiques valables aux niveaux mondial et régional portant notamment sur la nutrition et le renforcement des systèmes de santé. Ce plan d’action prévoit également une meilleure coordination entre partenaires. Des objectifs et des cibles ont été fixés d’un commun accord dans ce plan d’action pour éliminer les décès néonatals évitables grâce à des soins essentiels de qualité dispensés le plus tôt possible et grâce à une plus large couverture des soins obstétriques dispensés par un personnel qualifié.

Ce plan d’action est conçu pour offrir à chaque nouveau-né la possibilité de commencer sa vie en bonne santé. Il vise à renforcer les systèmes de santé pour créer un environnement favorable dans lequel des soignants qualifiés et motivés dispensent sans retard des soins essentiels à tous les nouveau-nés. De plus, l’objectif du plan d’action est d’éliminer les décès néonatals évitables en assurant l’accès universel à des soins essentiels de qualité et dispensés le plus tôt possible.

Pour toute information complémentaire ou demande d’entretien, veuillez contacter :

M. Ruel E. Serrano
Assistant, Public Information Office
Téléphone : +632 528 8001
Adresse électronique : serranor@wpro.who.int

Partager